août 13

Embrunman J-2

Grenouilles Bleues EmbrunLes Grenouilles sont toutes arrivées à Embrun, les dossards sont récupérés et il ne reste qu’à mettre les vélos dans le parc demain. L’heure est au repos et à la concentration pour une journée de samedi qui s’annonce épique.

Récupérer, préparer le matériel et repérer le parcours. Ce sont les seules choses à faire durant ces journées, mais surtout profiter du moment avec mes « froggies ». Arrivé hier, j’ai fait une ultime reconnaissance du début et de la fin du parcours vélo avec des sensations correctes.

Demain un rapide déblocage et il sera l’heure d’aller poser les affaires. Si ma préparation a été longue et chaotique, comme à chaque fois (et comme pour tous les triathlètes au départ), je pars comme pour Hawaï, quasiment de 0 en terme d’expérience. Ce n’est pas le même profil de course, pas la même météo mais il est certain que ce sera très difficile. Coté météo justement, il va faire frais et il pleuvra surement. Rendez-vous samedi à 6 h sur la plage du lac ultra-motivé !

En attendant toute l’équipe en profite pour se ressourcer au bord du lac. En prélude, Nadia Renesson Philipon, Mickaël Lambert et Marie Anne Monchablon participaient ce matin à l’épreuve M. Nadia s’est classée 24ème du scratch femmes et 3ème de son groupe d’âge ! Une belle perf à deux semaines de son championnat du monde half Ironman en Autriche.

Toutes les infos ici : www.embrunman.com

Les résultats du M ici : www.ipitos.com/resultats/

Les Grenouilles sont dans le webdoc du Dauphiné Libéré consacré à l’Embrunman ici : http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2015/08/13/decouvrez-l-embrunman-et-son-histoire

Cliquez ici pour lire le super journal de bord de PYT : www.lesgrenouillesbleues.gp

Grenouilles Bleues Embrun

juil 14

Embrunman : M-1

VALLOIRE2015_PIGEAU_BDIMG_0410Un maillot tricolore aux France de duathlon LD, quelques bonnes sensations durant le mois de juin et une chute début juillet. Les aléas d’une préparation et d’une saison sont difficiles à gérer. A un mois de l’Embrunman, j’en termine avec une reconnaissance enrichissante du parcours vélo de la course.

J’en avais fait un objectif, mais avec une blessure insistante au genou durant le mois de mai, l’idée de faire un résultat sur les championnats de France de duathlon LD s’était éloignée. Arrivé frais et sans pression le 31 mai à Cambrai, j’ai finalement accroché ce que j’étais venu chercher, un top 10 au scratch et un maillot dans ma catégorie.

Pluie fine, 16°, la journée était peut être grise question météo, mais ensoleillée pour moi. J’ai pris le départ du championnat de France duathlon LD étonnement frais avec l’idée de me mettre à fond sur un format que je ne connaissais pas.

VALLOIRE2015_PIGEAU_BDIMG_0402

Je n’ai perdu que 3 minutes sur la tête à la fin de la première course à pied, longue de 8 kilomètres. Sur un parcours très venté, vallonné et technique, je me suis clairement livré sur les 90 km de vélo. Aucune économie, j’en ai profité pour refaire mon retard.

11ème à l’entrée du parc, j’avais déjà bien creusé l’écart et il ne me restait plus qu’à maintenir sur les 14 derniers km. En compagnie de Cyril Chambelland, qui m’a ainsi donné l’allure, j’ai finit la course sur d’excellentes sensations avec à la clé un top 10 et une première place dans ma catégorie, à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a donné beaucoup de satisfactions.

Bonnes sensations et cascade malheureuse

Le mois de juin a été l’occasion pour moi de monter des cols. Avec entre autres, une découverte de la cyclosportive « les 3 Ballons » dans les Vosges. Parti dans les derniers avec un mauvais dossard, j’ai passé ma journée à remonter mais j’ai géré à ma guise les 217 km et 3 ascensions principales (Ballon de Servance, Grand Ballon et Ballon d’Alsace).

Dans l’idée de faire un résultat et de représenter avec plaisir les couleurs de la ligue Ufolep de Guadeloupe, je me suis aligné sur le championnat de France début juillet. Pas de chance, dans la première descente au bout de 3 km, j’ai été pris dans une chute collective. Pas de casse pour moi heureusement (sauf du matos) mais un très gros hématome à la hanche et des plaies assez profondes qui mettent du temps à cicatriser. Si j’ai réussit à reprendre le vélo, il m’est encore difficile de retrouver mes sensations à pied. Un contre temps, qui je l’espère m’aura permis de « faire du jus ».

Soleil, montagne, bonheur !

La mort dans l’âme, j’ai dû faire l’impasse sur l’half de l’Altriman (aux Angles) le 11 juillet. J’ai attendu le dernier moment mais avec des douleurs encore très persistantes (dont au niveau des cotes. Fêlure ?) ça n’était pas raisonnable.

VALLOIRE2015_PIGEAU_BDPIG_5666VALLOIRE2015_PIGEAU_BDIMG_0513

Je me suis alors rabattu sur un petit séjour dans les Alpes avec une reconnaissance du parcours vélo de l’Embrunman. Même si je connais très bien la zone Guillestre-Izoard-Champsaur, je voulais découvrir la première partie du parcours. Ca ne sera pas facile, c’est pas un scoop !

Un dernier petit tour par le Galibier, Télégraphe, Croix de Fer pour clôturer une belle escapade avec une grande bouffée d’air frais. Très bon pour le moral !

Résultats du France LD ici : http://www.fftri.com/node/138/11502#epreuve/results/11502

VALLOIRE2015_PIGEAU_BDPIG_5679

VALLOIRE2015_PIGEAU_BDPIG_5663

mai 29

Direction Cambrai !

IMG_0381Ma saison a démarré avec de bonnes vibrations fin février en Guadeloupe, je prends part dimanche a ma deuxième échéance de la saison, les championnats de France de duathlon longue distance à Cambrai. Objectif : m’éclater sur une course et un format inconnus pour moi.

En savoir plus »

fév 20

Gwadlouptri – GP du Conseil Général : en avant les froggies !

image1

« Avec un dossard au fesses, on est jamais le même ! » Quel que soit le résultat demain, je serais tout simplement heureux d’avoir pris le départ de cette quatrième édition du Gwadlouptri.

Une ambiance de folie qui s’annonce, une météo de dingue également (beaucoup de mer et pas mal de vent) et une centaine d’athlètes sur-excités ! Cette première course de l’année devrait être terrible, j’ai hâte d’être sur la plage demain à Saint François avec mes Grenouilles Bleues.

Toutes les infos sur la course sur le site officiel : http://gwadlouptri.onlinetri.com

 

fév 08

Une saison sans Gwadlouptri, c’est pas une vraie saison !

Logo GWADLOUPTRI 2015 2Nouvelle année, nouveau travail, nouvelles routes d’entrainement. J’ai eu un début d’année animé avec  ma prise de poste chez DAGG en février et un déménagement simultané dans le Val d’Oise. Je ne pensais pas commencer ma saison si tôt. Mais le coassement des Grenouilles était trop fort, je ne me voyais pas manquer le Gwadlouptri cette année !

Un aller/retour express juste pour la course et des ambitions limitées. Envie de me faire plaisir surtout, sur une course que j’adore et avec la grande famille du triathlon Guadeloupéen ! Ma saison va être longue, avec un gros morceau en août puisque je m’alignerais sur l’Embrunman. Alors pour le moment, j’y vais cool. J’aurais un autre objectif fin mai avec les championnats de France de duathlon LD, et peut être un autre en fin d’année…A suivre.

Encore deux semaines pour affuter les crayons et ce sera du pur plaisir au départ à Saint François, dans ma combi de Grenouille !

Toutes les infos sur la course ici : http://www.gwadlouptri.onlinetri.com

Le site officiel des Grenouilles Bleues : http://www.lesgrenouillesbleues.gp

photo 2

Articles plus anciens «